Imprimer

Les sources

Le Luberon, réserve d'eau de la vallée d'Aigues, a vu défiler des populations qui ont utilisé ses sources selon leurs besoins.

Notre commune est donc alimentée en eau par des sources issues du Luberon. Ces sources disséminées sur tout le territoire sont à l'origine de l'implantation extensive de l'habitat et du nombre élevé des hameaux et écarts de notre commune.
Deux sources importantes, par leur pérennité et leur débit, sont captées par le seigneur de la Tour-d'Aigues au XVème siècle :

  • La source des Hermitants 
  • La source Mirail.

La source de Saint-Giraud au pied du Castelas alimentait le village médiéval. Quant à la source Fontvielle, elle a longtemps alimenté le nouveau village.

Des puits complètent l'approvisionnement en eau des hameaux.

La source Mirail :
Captée par une galerie bâtie sur le territoire de la Motte-d'Aigues, elle coule en un ruisseau mitoyen entre cette commune et Peypin et participe à l'alimentation de l'étang de la Bonde. Son débit varie de 15 à 300 l/s, avec des pointes à 500 l/s.

La source de Saint-Giraud :
M.de Rascas (écuyer de la ville d'Aix) pour agrandir son domaine de Saint-Jérôme, acquiet cette source, près de Fontchaude. En octobre 1662, pour alimenter sa fontaine, M.de Rascas fait construire un aqueduc reliant la source à la fontaine. Celle-ci est toujours en service.

La source de Fontchaude :
Elle dessert ce domaine puis rejoint le ruisseau des Hermitants.

Le ruisseau des Hermitants :
Issu de nombreuses sources, il creuse son lit, borde et longe la campagne des Hermitants et coule dans le vallon des Exibières.